Livraison gratuite à partir de 500€

Commande pour un minimum de 20€ HT

Paiement sécurisé

contact@cableorganizer.fr

33 (0)2 23 30 05 15

Expert Historique et production de fibre optique

 

Introduction aux fibres optiques.

La capacité à transmettre plus d'informations sur de plus longues distances a chamboulé les secteurs de l'informatique, de l'aérospatial, des communications sans fil et par satellite, …

Tout ce développement n'a été possible que depuis l'utilisation de la fibre optique et comme la technologie demande toujours plus de performance, la fibre optique va continuer de se développer.

Qu'est-ce que la fibre optique ?

La fibre optique est un long câble composé de centaines de brins de verre ultra purs mesurant le diamètre d'un cheveu. Ces brins peuvent transmettent des signaux lumineux sur des centaines voire des milliers de kilomètres et sont protégés par une gaine.

Le cœur de la fibre optique est le noyau dans lequel va se propager la lumière. La gaine optique qui entoure le cœur permet de refléter la lumière et de la guider. La gaine isolante quant à elle, permet de protéger la fibre de l'humidité, de la saleté et d'autres facteurs environnementaux.

Il existe deux types de fibre. La fibre optique monomode a un petit noyau (2-9 micron) et ne supporte qu'un seul mode pour propager la lumière contrairement à la fibre multimode qui elle, a un plus gros noyau (25-200 microns) et supporte plusieurs modes ce qui permet des phénomènes de dispersion plus complexes. La monomode est plutôt utilisée pour des utilisations longue distance alors que la multimodale s'utilise avec des applications à faible vitesse et de courtes distances comme des réseaux LAN par exemple.

La fibre optique contre le cuivre.

Bien que le système de transmission optique soit semblable à celui du cuivre, les fibres optiques tendent à les remplacer. En effet, elles sont beaucoup plus performantes.

La fibre optique est moins chère, les câbles sont plus fins et ont surtout une large capacité transmission. Elles fonctionnent particulièrement bien pour transmettre des données numériques. Par ailleurs, comme elles ne transportent pas d'électricité, le danger est plus faible. Enfin, les fibres optiques sont plus légères que les câbles en cuivre, prennent moins de place, et sont également flexibles.

Historique des fibres optiques.

L'histoire débuta à l'époque Romaine mais ce fut le premier ‘télégraphe optique' inventé dans les années 1790 par le français Claude Chappe, qui servit réellement de point de départ au développement de la fibre optique. Pendant tout le 18ème siècle, Chappe fut relayé par d'autres chercheurs.

La fibre optique au 19ème siècle.

Les physiciens Daniel Collondo et Jacques Badinet découvrirent en 1840 que la lumière pouvait être guidée dans un matériau offrant un haut degré de réflexion. En 1854, John Tyndall, un physicien britannique, démontra que la lumière pouvait se propager à travers un tube d'eau par de multiples réflexions internes.

En 1880, Alexander Graham Bell breveta le « photophone », un système de réseau téléphonique optique qui a largement aidé le développement des fibres optiques. La même année, William Wheeler inventa un système de « tubes de verres » pour transporter la lumière dans du verre. En 1888, les professeurs Viennois Roth et Reuss utilisèrent aussi des « tubes en verres » pour illuminer des cavités du corps humain.

Par la suite, Henry Saint-Rene utilisa les découvertes précédentes pour guider des images dans des télévisions en 1895. Par ailleurs, un brevet fut appliqué à la découverte de l'américain David Smith : il mit au point un bloc d'éclairage dentaire en utilisant une tige en verre incurvée.

La fibre optique avance dans les années 1900.

Hansell inventa un dispositif pour transmettre des images et des fax grâce à des fibres en verres ou en plastique. Ce dispositif fut breveté en 1926. Ensuite, Heinrich lamm fut la première personne à transmettre l'image d'un filament d'ampoule dans un faisceau de fibres de quartz en 1930. Son but était de réussir à observer des parties du corps jusqu'à lors inaccessibles.

En 1955, un étudiant nommé Larry Curtiss fut embauché par Basil Hirschowitz et C. Wilbur Peter pour travailler sur leur projet d'endoscope pour fibre optique. En 1956, Curtiss fabriqua les premiers faisceaux de fibres de verre conduisant la lumière et en 1957, Hirschowitz utilisa l'endoscope sur un patient.

En 1961, Elias Snitzer publia une description théorique de la fibre optique monomode. En 1970, les scientifiques de Corning Glass Works développèrent la première fibre optique monomode pouvant être utilisée dans les réseaux de communication.

En 1973, les laboratoires Bell développèrent le processus de déposition en phase vapeur modifiée qui est toujours utilisé aujourd'hui pour fabriquer les fibres optiques.

Le premier système de communication téléphonique optique fut testé par les anglais en 1975 puis installé peu après aux Etats-Unis.

Vers la fin des années 1970, les compagnies de téléphones repensèrent leurs infrastructures et installèrent de la fibre optique. Au milieu des années 1980, la société Sprint fut entièrement dotée d'un réseau fibre optique.

En 1991, Desurvire et Payne démontrèrent l'amplification optique. Cette découverte permit la création de l'internet haut débit.

Par la suite, les premiers câbles en fibre optique sous marins furent développés et installés. On se rappelle par exemple du TPC-5CN qui a été installé dans l'Océan Pacifique en 1996 ou du FLAG en 1997 qui devint le plus long câble réseau du monde.

Aujourd'hui, les secteurs médicaux, informatiques, militaires, de la télécommunication, de l'industrie… utilisent les systèmes de fibre optique pour une large variété d'applications.

 

Un marché en pleine expansion.

En 1999, il a été estimé que 14,6 billions de dollars furent dépensés dans du matériel pour fibre optique. Cette croissance fulgurante du marché fut considérablement aidée par le développement d'Internet.

Aujourd'hui, de plus en plus de sociétés en tout genre, d'usines, d'hôpitaux, d'institutions utilisent la fibre optique pour leurs installations.

Le ralentissement de la croissance des équipements optiques.

La fibre optique a été utilisée dans de nombreuses applications au cours des 10 dernières années, passant par une phase exceptionnelle de croissance dans les années 1990. Mais avec le recul, les sociétés décidant d'installer de la fibre se sont faites moins nombreuses.

Les facteurs liés à ce ralentissement ont été le coût d'installation initial, celui de la maintenance ainsi le temps à consacrer pour changer les équipements optiques. Un autre facteur a été le manque de production et de standardisation dans l'industrie des fibres optiques. Aussi, la perte optique due au recourbement des câbles pouvant être mal appréhendée, a été un des facteurs liés au ralentissement de l'achat des fibres optiques.

Cependant, ces désavantages ont rapidement été traités. En effet, les fabricants de fibre, de connecteurs, d'instruments de test et de produits d'entretiens ont par exemple, standardisé leur production. Et en ce qui concerne les prix des équipements optiques, la concurrence grandissante dans ce secteur fera surement baisser les prix petit à petit.

Les solutions concernant la perte de signal optique prévues pour le futur.

Le problème de perte optique se réduit au fur et à mesure que la technologie de la fibre optique s'améliore. Corning INC, un des fournisseurs important de fibres, a récemment annoncé une nouvelle conception qui permettra de plier les fibres sans perdre de signal optique. Cette nouvelle technologie est appelée la Nanostructure (TM) et incitera surement de nombreux nouveaux consommateurs. Cette technologie sera compatible avec les normes de l'industrie et pourra être installée avec les mêmes procédures que les autres réseaux de fibres optiques.

Grâce aux nouvelles technologies telles que les Nanostructures, les fibres optiques pourront être employées pour fournir partout, de nouveaux services. Les utilisateurs pourront apprécier une connexion plus rapide, un contenu de meilleure qualité et des dispositifs encore plus interactifs qu'auparavant.

Les Vidéos Online et la fibre optique.

Une des tendances populaires aujourd'hui sont les vidéos en ligne. Les fibres optiques seront de plus en plus utilisées dans ce domaine pour obtenir des images de meilleure qualité ainsi qu'un meilleur débit.

On se rend compte avec Internet que les fibres optiques deviennent incontournables pour répondre à la demande croissante de débit.

Les modems fonctionnent très bien mais ne sont pas aussi performants que pourraient l'être les fibres optiques : elles pourraient booster le potentiel d'Internet.

 

La fabrication des fibres optiques.

L'impact des fibres optiques dans notre système de communication est stupéfiant. Beaucoup se sont demandés comment ces fibres optiques sont faites : plusieurs étapes sont impliquées dans la conception telles que la fabrication de la préforme en silice ainsi que l'étirage de la fibre.

Le verre optique.

Le verre optique, qui remplace le cuivre des câbles, est un verre en silice ultra-pur qui peut être étiré en très fines fibres pour permettre la transmission d'informations sur de longues distances. Ces fibres sont composées d'un noyau intérieur (appelé cœur) contenant un indice de réfraction élevé qui permet de transmettre la lumière. Les fibres optiques sont conçues grâce à une préforme cylindrique en barreau de silice.

La préforme en silice.

Une préforme est un cylindre en verre qui peut mesurer un mètre de longueur et quelques centimètres de largeur. Elle servira à fabriquer le cœur de la fibre ainsi que la gaine optique.

Le processus de déposition en phase vapeur modifié, utilisé pour produire des matériaux de très haute performance, est aussi utilisé pour réaliser la préforme. Ce processus automatisé permet un rendement de production élevé et est bien adapté à la fabrication de câbles longue distance. Pour augmenter l'indice de réfraction de la préforme, on insère des produits chimiques dopants puis on restreint la préforme en la chauffant pour refermer le barreau de silice.

Une fois la préforme fabriquée, elle passe au contrôle qualité et est placé dans un four pour passer à la phase d'étirage de la fibre.

L'étirage de la fibre à partir de la préforme.

La tour d'étirage dans laquelle va être placée la silice fonctionne à des températures entre 1900 et 2200°C. La machine va tirer la préforme pour obtenir des fibres de verres très fines qui seront enroulées sur une bobine. Pendant l'étirage, le verre sera soumit à un test de diamètre. Ensuite, les fibres seront enrobées par d'un revêtement de protection, se verront attribuer un numéro d'identification unique et seront regroupées pour pouvoir finalement être empaquetées dans des gaines isolantes.

Une fois la fabrication terminée, il faudra tester leur débit, la résistance à la traction, la température de fonctionnement, l'indice de réfraction, la géométrie de fibre, l'atténuation, la dispersion chromatique et autres indicateurs de fonctionnement. Par ailleurs, la fibre va aussi être testée pour connaître sa capacité de conductivité si elle est utilisée dans des applications sous-marines.

 

Différents types de câbles en fibre optique.

Il existe deux types de câbles en fibre optiques pouvant être utilisés dans des réseaux. Les câbles en structure libre (Loose Tube) sont utilisés dans des utilisations en extérieur, des conduits, des usines alors que les câbles en structure serrée (Tight Buffered) sont conçus pour des applications d'intérieur. Avant de sélectionner le câble dont vous avez besoin, il faut donc pouvoir déterminer s'il sera utilisé en intérieur ou en extérieur.

Selon les applications, les câbles devront pouvoir résister aux produits chimiques, à l'humidité, aux températures extrêmes et à bien d'autres facteurs. De même, la résistance à la traction, la flexibilité, le rayon de courbure ou encore la résistance à l'impact seront des caractéristiques à connaître et à mesurer.

Les câbles en structure libre.

Ce type de câble est composé de nombreuses fibres regroupées autour d'un porteur axial. Elles sont entourées d'un tube en plastique lui-même assortit d'une gaine isolante. Ces câbles sont conçus pour être utilisés en extérieur depuis que les fibres sont entourées d'une poudre absorbante ou d'un gel Thixotropique qui résistent à des taux d'humidité élevés. La transmission dans ces câbles est de bonne qualité.

Ils peuvent être ficelés, directement mis sous terre et également être employés dans des conduits. Ils supportent des températures extérieures difficiles et ont un grand rayon de courbure. Cependant, les fibres doivent être manipulées avec soin et être bien protégées puisqu'elles sont plutôt fines.

Les câbles en structure libre sont utiles dans la construction diélectrique, la construction blindée et la construction de canalisations.

Les câbles en structure serrée.

En général, ce type de câble est conçu pour des utilisations en intérieur. Les fibres sont entourées d'une gaine amortissante ainsi que d'une gaine isolante en thermoplastique pour les protéger pendant les manipulations.

Les câbles en structure serrée sont assez flexibles mais résistent peu à l'écrasement, aux impacts et aux changements de température. Ils sont cependant bien adaptés pour connecter des réseaux d'usines aux équipements ou pour relier entre eux des dispositifs dans des réseaux.

Les câbles Simplex.

Ils sont composés d'une seule fibre entourée d'une gaine isolante. Pour terminer des câbles en structure libre directement dans des récepteurs ou dans d'autres composants actifs et passifs, des câbles simplex en structure serrée peuvent être utiliser comme patch cords, pigtails ou jumper par exemple.

Les câbles Duplex.

Les câbles duplex possèdent habituellement deux fibres en structure serrée dans une gaine commune. Ils sont souvent utilisés dans les applications du bâtiment, des canalisations pour leur flexibilité ainsi que pour la double transmission ou la transmission altérée possible grâce aux deux fibres.

Ces câbles sont appréciés pour leurs caractéristiques innovantes et sont actuellement les plus utilisés dans les réseaux industriels, administratifs, médicaux et bien d'autres.

Lire l'articles
Expert Comment tester une connexion RJ45 ?

 

Comment tester une connexion RJ45 ?

Cette simple technique de test est un très bon moyen de vérifier si la connexion RJ45 fonctionne sur des câbles de type CAT5, CAT5e et CAT6 LAN. De plus, cela peut être utile pour repérer s'il y a des problèmes dans le réseau.

 

 

PREPARATION

Expérience: Moyen

Temps requis: 2 minutes

Etapes: 4

Matériel :
- un testeur réseaux
,
- un câble RJ45.

Budget Estimé: A partir de 10 euros

 

 ETAPE 1

 

Allumez le testeur réseaux.

 
 ETAPE 2
   

 

Branchez les terminaisons de votre câble RJ45 dans les deux ports du testeur, quelque soit l'ordre.

 
 ETAPE 3

 

Dépendamment du testeur que vous utilisez, il sera manuel ou automatique. Si vous utilisez un testeur automatique , appuyez simplement sur le bouton et laissez votre appareil travailler. Si vous avez un testeur manuel appuyez plusieurs fois sur le bouton pour tester la connexion des 8 fils.

 
 ETAPE 4

 

Vous remarquerez les deux bars d'indication, chacune avec 8 lumières. Regardez ces lumières témoins le temps du test. Si la lumière est forte c'est que votre connexion est optimale. Si la lumière est faible voir inexistante, vous saurez que votre connexion ne marchera pas.

 
Lire le tutoriel Voir plus de Tutoriels
Particulier La fibre optique au quotidien

Les utilisations de la fibre optique.

La technologie des fibres optiques s'est développée de façon fulgurante depuis les 20 dernières années et est aujourd'hui utilisée quotidiennement dans de nombreuses applications, sans même en avoir vraiment conscience.

Les premières utilisations des fibres optiques.

La fibre optique fut d'abord utilisée dans la téléphonie et a révolutionné les appels de longue distance. Elle rendu l'écoute clandestine plus difficile et a fortement réduit les interférences. Aujourd'hui, elle est surtout utilisée avec Internet pour envoyer des informations de manière digitale.

L'utilisation militaire.

L'utilisation des fibres optiques dans ce secteur est immense. En effet, après les avoir testées, les militaires se sont rendu compte qu'elles étaient d'une grande utilité pour leurs différentes applications. Elles sont plus performantes, offrent un meilleur débit et une sécurité supplémentaire pour leurs données. Ces câbles sont résistants, légers et peuvent être utilisés dans des environnements difficiles (en prenant quand même certaines précautions). Ces caractéristiques ont fait de la fibre optique un premier choix pour les différentes applications militaires nécessitant un équipement de qualité.

Par ailleurs, la fibre optique répond aux besoins des lances missiles optiques, des systèmes de radars optiques ainsi que des systèmes de contrôles.

La fibre optique dans les systèmes de transport.

Le système de transport routier est un marché croissant du à l'augmentation du trafic qui nécessite de plus en plus l'utilisation de fibres optiques via les péages, les feux et les panneaux de signalisation.

Les drones (ou Unmanned Aerial Vehicles) et les fibres optiques.

Un marché assez récent et croissant est celui des drones qui sont des aéronefs automatisés. Les fibres optiques, permettant de fournir des informations de manière rapide et efficace sur de longues distances, sont très utilisées pour ce genre de machines demandeuses de données extrêmement précises et de qualité.

Autres utilisations de la fibre optique.

Il existe des fibres optiques solaires qui sont utilisées pour conduire la lumière par exemple.

Les fibres optiques lumineuses quant à elles, sont décoratives le plus souvent. Elles peuvent être utilisées dans des magasins pour éclairer plusieurs angles à partir de la même source de lumière.

Des fibres spéciales peuvent aussi servir pour des applications de sondes dans des secteurs nécessitant des surveillances particulières (puits de pétrole, feu, fuites…)

Le haut débit qu'offre la fibre optique est extrêmement utile pour les sociétés de câblage, les opérateurs (télévision, téléphonie), les instituts de recherche, les lycées, les universités, l'aérospatial et les industries chimiques.

Par ailleurs, la fibre optique est nécessaire au fonctionnement de la télévision HD ainsi que du 3D pour les contenus en reliefs.

La fibre optique est devenue incontournable dans tous les domaines et secteurs d'activité.

 

Les réseaux locaux (ou réseaux LAN) et la fibre optique.

Un réseau LAN est un réseau d'équipements informatiques connectés entre eux et partageant des données ainsi que des programmes communs. Ces systèmes sont très souvent utilisés dans les établissements scolaires, les bureaux, les sociétés, les usines nécessitant un réseau professionnel et de qualité.

Les réseaux LAN dans les établissements scolaires.

Grâce aux réseaux locaux et à la fibre optique, la scolarité est simplifiée : tout fonctionne plus rapidement. Les étudiants ainsi que les professeurs peuvent effectuer des recherches sans avoir besoin de se rendre dans des bibliothèques, les cours peuvent être envoyés sur un serveur commun, sur un site Internet...

Par ailleurs, il est possible d'ajouter dans des réseaux LAN d'autres équipements informatiques tels que des ordinateurs, des scanners, des modems.

Ces réseaux permettent d'économiser de l'argent à long terme, de centraliser les informations, de simplifier la vie au sein des institutions. Il faut tout de même être bien équipé pour éviter les bugs et autres problèmes de connexion, c'est pourquoi la fibre optique est souvent indispensable pour offrir une qualité remarquable à ces réseaux.

Les réseaux LAN dans les entreprises.

De plus en plus de sociétés sont demandeuses d'applications optiques lorsqu'elles s'installent dans des locaux. Certaines sociétés n'hésiteraient pas à payer plus cher pour bénéficier d'un réseau plus rapide et performant.

C'est d'autant plus sécurisant que les fibres conduisent de la lumière et non pas de l'électricité ce qui empêche les risques d'incendie liés au câblage.

Les réseaux LAN optique permettent d'accélérer les connexions Internet et les systèmes de Fax, de se doter d'un système de communication visuelle et de plus de lignes téléphoniques, d'envoyer des informations digitales et de sécuriser ses informations.

Les réseaux LAN dans les ensembles industriels.

Dans ce type d'environnement, la communication doit être rapide et de qualité. Pour surveiller des processus en ligne par exemple, les industries nécessitent des installations en fibre optique pour relier leurs systèmes de contrôle à leur réseau informatique.

Les fibres optiques ont des propriétés physiques leur permettant de fonctionner dans des environnements difficiles tels que les usines ou les entrepôts où les températures sont parfois extrêmes, les interférences fréquentes et les coupures de courant habituelles. Les câbles optiques ont un haut débit, peuvent transmettre des informations sur des distances impressionnantes et sont théoriquement immunisées contre les interférences.

En dotant les réseaux LAN de fibres optiques, il est possible d'obtenir une transmission presque sans fin d'informations. Elles permettent d'augmenter la productivité des sociétés, d'offrir du confort aux employés et de booster les réseaux.

 

La fibre optique dans le domaine médical.

Pendant des années, les fibres optiques ont essentiellement servi au domaine médical : endoscope, laboratoires, thérapie légère, Rayon X, domaine dentaire, instruments de diagnostic. Elles sont appréciées pour leur précision, leur fin diamètre et pour leur immunisation aux interférences électromagnétiques.

Le développement des fibres optiques ont permis de faire considérablement avancer la médecine. Cette technologie permet d'examiner des secteurs spécifiques du corps humain difficiles à atteindre pour y exécuter des manipulations chirurgicales, de fournir une analyse plus rapide et précise du sang, d'effectuer des analyses de mesures et de pression, d'étudier des prothèses sous IRM.

Les médecins ainsi que les patients bénéficient de cette technologie.

Les fibres optiques dans les autres environnements de travail.

Elles sont aussi utiles dans les domaines de l'automobile, de la plomberie, de l'électricité, de la construction, de l'ingénierie, de la menuiserie et de l'extermination. Le mécanicien automobile peut vérifier les valves et les pistons sans les dévisser, le plombier peut localiser les problèmes de drains et les fuites plus facilement, l'ingénieur peut atteindre des zones difficiles à inspecter pendant une inspection de sécurité. Tous ces secteurs sont avantagés par la technologie optique.

La fibre optique, le confort et l'économie d'énergie.

Pour les entreprises ou les particuliers souhaitant réduire leur consommation d'électricité et varier leur mode d'éclairage, une des applications de la fibre optique est d'éclairer sans utiliser d'électricité. C'est un système économique.

Le futur des fibres optiques.

Comme vous avez pu le comprendre, la demande en technologie optique est forte et tend à augmenter : le marché est donc en plein essor et se développe pour pouvoir répondre aux besoins croissants des consommateurs.

 

Comprendre les différents modes raccordement.

Le mode de raccordement FTTx (Fiber To The x = fibre jusqu'à x) est une forme de connexion optique qui va de la fibre à un utilisateur. Cette nouvelle technologie offre une vitesse de connexion remarquable ainsi qu'un haut débit. Il existe plusieurs terminologies étant :

  • FTTH (Fibre To home = fibre jusqu'à la maison) qui raccorde directement l'utilisateur au réseau.
  • FTTC (Fibre To The Curb = fibre jusqu'au sous répartisseur)
  • FTTB (Fiber To The Bulding = fibre jusqu'au bâtiment)
  • FTTLa (Fibre To The Last amplifier). Cette terminologie s'utilise s'il y a encore des câbles en cuivre dans le réseau.
  • FTTO (Fibre To The Office= Fibre jusqu'au bureau) qui est dédié aux professionnels et aux administrations.
  • FTTP (Fiber To The Premise = fibre jusqu'au locaux) qui regoupe les modes FTTB et FTTH.

Les modes de raccordement optiques sont composés de câbles en fibre optique reliant un client à un réseau. Une centrale téléphonique distribue un signal optique dans le réseau de distribution optique (ODN). A la fin de ce réseau, les terminaux convertissent le signal optique en un signal électrique. Le signal optique va du réseau de distribution optique jusqu'au dispositif de l'utilisateur.

Le FTTH dédié.

La liaison directe fibre optique est un réseau de distribution qui va directement de la centrale au consommateur. Cette transmission offre un bon débit mais le nombre de câbles utilisés par la centrale est très couteux c'est pourquoi la liaison directe est préférée dans les bureaux par exemple.

Le FTTH partagé.

Ce mode de raccordement est généralement préféré pour doter les particuliers d'une connexion. Dans ce cas, la fibre partant de la centrale est divisée pour permettre d'offrir plusieurs connexions à partir d'un même câble.

L'AON (Active Optical Network) ou Point à Multipoint Actif.

Une architecture AON utilise des équipements actifs tels que des routeurs, des commutateurs, des multiplexeurs qui sont actionnés électriquement pour distribuer des signaux. Chaque signal partant de la centrale est directement distribué aux consommateurs. Ce type de transmission nécessite une fibre par personne.

Le PON (Passive Optical Network) ou Point à Multipoint Passif.

Cette architecture PON utilise un système de distribution avec couplage passif qui offre une largeur de bande importante pour transmettre des signaux. Ce système peut alimenter plusieurs personnes en même temps via la même fibre.

Les avantages du FTTP.

Avec le FTTP, les produits et les services peuvent être activés à distance de manière permanente ou sur demande. Le FTTP est surveillé afin de réparer les problèmes rapidement sans que l'utilisateur ne s'en rende compte. L'installation de ce type de raccordement est assez simple et moins couteux puisque le diamètre des câbles, plus fins, limite certains frais et puisque plusieurs abonnés peuvent être desservis avec la même fibre. Le réseau alimente une zone géographique plus grande, la vitesse de bande est élevée et à long terme, le retour sur investissement est très positif. Par contre, il faut savoir que les coûts de maintenance sont assez élevés et le dégroupage plutôt complexe.

 

La fibre optique et les entreprises d'électricité.

Le type de technologie sélectionné par une entreprise a pour but d'augmenter la productivité en améliorant les systèmes de télécommunication déjà mis en place. Les équipements les plus complexes et les plus demandés sont les équipements optiques pour tous les avantages qu'ils détiennent.

Gagner en efficacité.

Aujourd'hui, les entreprises d'énergie et les collectivités, financent l'évolution de leur réseau en fibre optique plus que jamais en commençant par les grandes villes. Elles entament le changement de leurs réseaux pour rester compétitives et fonctionnelles. Certaines entreprises d'énergies utilisent la fibre optique pour superviser leurs réseaux de puissance.

En utilisant des infrastructures en fibres optiques, les sociétés d'énergie vont gagner en efficacité.

Plaire aux consommateurs.

Une infrastructure optique peut permettre aux entreprises d'énergie de lire les compteurs à distance et d'utiliser la facturation automatique.

Les avantages d'un réseau fibre optique.

Les réseaux optiques sont utiles aux entreprises d'électricité car ils sont fiables. Une large gamme de réseau est disponible pouvant être déployés et mis à jour rapidement.

Par ailleurs, les risques de panne sont plus faibles que les réseaux en cuivre et les fibres optiques résistent mieux aux utilisations dans des environnements difficiles.

En installant ce type de réseau, les compagnies d'électricité n'auront plus de problèmes de câbles déterrés ou d'accès aux lignes non autorisés.

Les réseaux optiques sont économiques.

L'installation de la fibre optique est plutôt économique si les entreprises ont déjà quelques installations électriques en place (poteaux électriques). Les sociétés peuvent installer leurs câbles optiques aux poteaux déjà existants et louer leurs excès de transmissions.

Le faible coût d'installation des fibres optiques permet de faire économiser les compagnies.

Le futur de l'électricité et des fibres optiques.

Grâce à toutes les caractéristiques de la fibre optique, les sociétés d'électricité vont pouvoir se développer, réaliser des économies et répondre aux besoins des utilisateurs en agrandissant les réseaux et en leur offrant de meilleurs services.

 

Les fibres optiques et la télévision.

Le premier système de transmission utilisé pour le télévisuel était le câble coaxial qui transmettait des informations analogiques. Aujourd'hui, il se trouve que l'utilisation de câbles en fibre optique numérique est un système plus adapté pour transmettre les signaux jusqu'aux téléviseurs et répondre à la demande croissante de télécommunication.

La fibre optique est moins sujette aux pannes ce qui permet aux opérateurs d'être plus crédibles auprès de leurs clients. Sachez qu'il est aussi possible avec un réseau optique d'avoir accès à Internet, au téléphone et à la télévision en même temps.

Les avantages pour les utilisateurs de câbles optiques.

Avec le câble vidéo optique, il est désormais possible de recevoir de la haute définition et de connecter plusieurs postes en même temps. Par ailleurs, l'image et la connexion sont aussi de meilleure qualité.

La fibre optique transmet 100 fois plus d'informations que le câble en cuivre et ce, à la vitesse lumière. Elle est immunisée contre les interférences et la foudre.

C'est une technologie fiable qui ne rouille au contact de l'humidité, ne court-circuite pas et ne s'affaiblit pas même si elle est en contact avec des facteurs environnementaux perturbateurs (températures extrêmes par exemple.) Les câbles optiques sont fins, légers et ne comportent pas de risques d'incendie puisqu'ils ne transportent pas d'électricité.

Amélioration du signal.

Les fibres optiques transportent des données numériques sur des distances immenses sans perdre de signal. Dépendamment des installations et des réseaux, des signaux monomodes et multimodes peuvent être utilisés.

Du fait que les fibres optiques transportent des signaux lumineux plutôt que de l'électricité, cela facilite et clarifie la transmission (l'électricité étant sujette aux interférences).

Dans les prochaines années, la plupart des sociétés de télévision installeront des réseaux optiques pour offrir à leurs consommateurs une solution avancée et efficace de télécommunication.

 

Lire l'article Voir plus d'Articles
Particulier Tutoriel du moment : Comment tester une connexion RJ45 ?

Comment tester la perte optique d'une fibre ?

Pour connaître l'efficacité de la transmission de votre réseau fibre optique, vous devrez tester la perte optique de vos câbles. Le terme perte optique se définit en mesurant la différence entre la quantité lumineuse entrant et sortant du câble. A priori, il ne devrait pas y avoir attenuation du signal lumineux. Ce tutoriel vous permettra de connaître les étapes basiques de cette manipulation.

 

 

PROJECT CHECK LIST

Expérience : Avancé

Temps requis :: Les équipements de test proposent des résultats en quelques secondes.

Etapes : 5

Matériel : Câble test de référence, source lumineuse et un multimètre de puissance optique.

Budget Estimé : Entre 1300€-4000€ pour des équipements de test optique.

 

 Etape 1

Connectez le câble de référence au câble que vous souhaitez tester.

   
 Etape 2
   

Connectez la source lumineuse à l'autre extrêmité du câble que vous voulez tester.

   
 Etape 3

Connectez le multimètre à l'extrêmité du câble de référence.

   
 Etape 4
   

Utilisez la source lumineuse pour envoyer un signal dans le câble test.

   
 Etape 5
   

Analysez les résultats obtenus grâce au multimètre.

   

 

Lire le tutoriel Voir plus de Tutoriels


Solutions pour Experts, Industriels
Solutions pour Particuliers
Guides de projet